Notre Histoire

L'histoire d'une reconversion :

Charles et Sara vignerons vins vivants domaine obriere

Charles Mackay, 30 ans, franco-ecossais, est diplômé en économie et développement durable.

Sara Lombardi, 30 ans, italo-française est diplômée en droit social et gestion des ressources humaines.

Des diplômes mais comme une envie de travailler avec leurs mains.

Un retour à la Terre-Mère (la Pachamama, comme disent si bien les boliviens). De retour en France en 2014, après 2 ans passés en Bolivie à développer un projet rural dans l'Altiplano, Charles a décidé de devenir vigneron à Béziers. Il commence alors par passer un brevet professionnel viticulture à Pézenas, à multiplier les stages techniques (vendanges, vinification, taille) dans différents domaines pour appréhender le métier. Il devient ouvrier viticole à mi-temps pour un vigneron bio dans le village de Boujan sur Libron (34).

En parallèle, il loue 2 hectares qu'il convertit en agriculture biologique et une cave. Ainsi naît le Domaine Obrière (ouvrier, artisan en occitan) comme un clin d'oeil à sa situation. Dans le même temps, il rencontre Sara, qui elle aussi, veut aller plus loin dans ses convictions écologiques. Quelques mois plus tard, elle décide de s'installer avec lui et de se reconvertir. Elle choisit d'approfondir sa technique de dégustation et ses connaissances en marketing/communication du vin. Ensemble, ils s'engagent dans la viticulture biologique et dans la production de vins nature.

En 2019, ils adhérent au Syndicat des Vins Nature fraichement fondé. Et en 2020, la cuvée Pelbery est certifiée vin "méthode nature" par le syndicat. 

 

Charles Mackay                                                                             Sara Lombardi

Vigneron vins nature béziers Charles Mackay                              vigneronne vin nature beziers sara lombardi